Formules mathématiques

Les filles aussi, faites des sciences !

Une des activités principales du groupe Provence est la promotion des métiers scientifiques et techniques auprès des jeunes gens, filles et garçons, avec en ligne de mire la déconstruction des stéréotypes qui éloignent encore trop souvent les filles des filières S&T.

 

Pour cela, le groupe a un partenariat efficace et dynamique avec d’autres associations locales : IESF-Provence (la section Provence de Ingénieurs et Scientifiques de France), la section Provence de Femmes ingénieurs et la section PACA de WiN (Women in Nuclear). Grâce à une convention renouvelée chaque année avec le rectorat, cet ensemble d’associations est l’interlocuteur principal des enseignant·es et chef·fes d’établissement des collèges et lycées qui souhaitent organiser une information sur ces métiers et filières.

 

Grâce à une organisation prise en charge par l’IESF-Provence, ce sont plusieurs milliers d’élèves qui sont rencontrés chaque année (4 555 élèves en 2018-2019 dont 2048 filles). Ces rencontres prennent la forme de conférences, tables-rondes ou forum et sont un formidable lieu d’échange.

Contacts :

Caroline Champenois

Cours de technologie
Des échantillons de pipetage

Pour les enseignant·es aussi

En écho à ces rencontres avec des élèves, le groupe a organisé plusieurs rencontres dédiées à leurs professeur.es pour pouvoir eux aussi les sensibiliser à l’impact des stéréotypes.

Pour cela, aux côtés des adhérentes physiciennes Caroline Champenois et Fabienne Michelini, le groupe a fait intervenir Isabelle Régner, professeure à l’Université d’Aix-Marseille et directrice du Centre des Sciences Sociales pour les Sciences, spécialiste de l’impact des stéréotypes sur les performances à l’école et ailleurs. Ces interventions ont eu lieu au lycée Thiers de Marseille en 2016 et au lycée Fourcade de Gardanne en 2017.

Contacts :

Caroline Champenois