Amphiteâtre

Relations avec les institutions et associations

De par ses objectifs qui visent à valoriser les carrières scientifiques et techniques
auprès des filles dans l’enseignement secondaire et supérieur d’une part et à soutenir et valoriser l'action des femmes d’autre part, l’association Femmes & Sciences privilégie les relations avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports (MENJS) et en particulier la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire (DGESCO). Il en est de même avec le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), dont l’association est une partenaire historique, l'INRIA qui soutient le colloque annuel de Femmes & Sciences.

Au niveau régional, l’association participe à divers comités régionaux :
 Conseil d'administration du Centre Hubertine Auclert (https://m.centre-hubertine-
auclert.fr/)
 Comité de pilotage de la Mission égalité filles/garçons de l'académie de Toulouse
(www.ac-toulouse.fr › cid137166 › egalite-filles-garcons)
 Conseil scientifique de l'Association Science Technologie Société (ASTS)
(http://asts.paris/)
 Conseil scientifique du Pôle de diffusion de la culture scientifique Ile-de-France Sud
(www.iledefrance.fr › la-science-pour-tous-partager-la-culture-scientifique/)
 Groupe égalité femmes-hommes de la Conférence des Grandes Ecoles
(https://www.cge.asso.fr/contact/)
Au niveau européen, Femmes&Sciences a des relations privilégiées avec
l’European Platform of Women Scientists (EPWS) dont la présidente, Claudine Hermann,
est aussi la Vice-présidente de l’association. (https://epws.org/)

L’action est double :

  • veiller à la bonne place des femmes dans ces institutions et intervenir lorsque la parité n’est pas respectée ou qu’elles sont l’objet de discriminations ;

  • collaborer avec les missions pour l’égalité femmes/hommes qui ont été créées pratiquement en même temps que l’association.


Pour le CNRS, la Mission pour la place des femmes au CNRS agit comme un observatoire chargé d’impulser, de conseiller et d’évaluer la prise en compte du genre dans la politique globale de l’établissement.

Pour le MESRI, le Département des stratégies de ressources humaines, de la parité et de la lutte contre les discriminations participe à l’élaboration d’une politique de ressources humaines, en intégrant la dimension genre, parité et lutte contre les discriminations.


Dans sa collaboration avec ces missions, l’association apporte la connaissance du
terrain liée à ses interventions dans les établissements scolaires ou universitaires. Elle
est aussi force de proposition et d’innovation : on peut citer par exemple la création de mentorats pour les doctorantes ou les "propositions des femmes scientifiques et
ingénieures pour plus de mixité dans les métiers d’ingénieur·es et de scientifiques"
réalisées en partenariats avec les associations sœurs : femmes et mathématiques et
Femmes Ingénieurs sous la forme d’une contribution au Grand Débat de 2019.

Au niveau régional, l’association participe à divers comités régionaux :

Au niveau européen, Femmes & Sciences a des relations privilégiées avec

l’European Platform of Women Scientists (EPWS) dont la présidente, Claudine Hermann, est aussi la Vice-présidente de l’association.