Isabelle Lémonon distinguée pour sa thèse sur la Savante des Lumières

Félicitations à Isabelle Lémonon qui dans son travail de thèse a contribué à l'écriture de l'histoire des techniciennes et techniciens invisibles

Isabelle Lémonon est ingénieure de recherche au Cermes3 (Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société) à Villejuif, et membre de Femmes & Sciences.

 

La division d’histoire des sciences et technologies de l’Union internationale d’histoire et philosophie des sciences et technologies (IUHPST), dans le cadre de ses prix de thèse 2021, a décerné une mention honorable à sa thèse "La Savante des Lumières françaises, histoire d’une persona : pratiques, représentations, espaces et réseaux",  soutenue à l'École des hautes études en sciences sociales en 2019 sous la direction de Jeanne Peiffer.

 

Sa thèse a porté notamment sur l'histoire "par en bas" de la persona de la Savante des Lumières, qui éclaire la participation de quelques femmes à la production scientifique, considérée comme une entreprise avec ses divers acteurs, sa division du travail, ses hiérarchies, son économie.

 

Elle a suivi par exemple la trajectoire de Marie Louise Dupiéry (1746-1830), révèlant ainsi l’organisation du travail savant au quotidien dans l'atelier d'astronomie de Jérôme Lalande (1732-1807).