Hommage à Nicole Mosconi, pionnière disparue le 06/02/2021

Photographie fournie par FV

La thèse en 1986 de Nicole Mosconi sur « La mixité dans l'enseignement secondaire : un faux-semblant ? »  a initié les recherches dans ce domaine.

Son habilitation en 1992 portait sur « Savoir, rapport au savoir et différence des sexes ». Elle a abordé ces questions dans tout son travail de recherche. Elle a montré l’influence des rapports sociaux de sexe sur les apprentissages des jeunes et la manière dont les enseignant·es, le plus souvent involontairement, traitent différemment les filles et les garçons. Nicole Mosconi a formé les chercheurs et chercheuses dans ce domaine ; le chapitre sur les stéréotypes du livret « Les femmes et les sciences…au-delà des idées reçues » de l’association Femmes &Sciences » est très inspiré par ses travaux.


Elle a participé aux instances dirigeantes de nombreuses structures, notamment : ANEF (association nationale des études féministes), Institut Emilie du Châtelet, le comité de rédaction de la revue Travail, Genre et Sociétés.


Une grande dame nous a quitté·es, mais ses travaux continueront à nous inspirer.

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc