© Vincent Moncorgé Photothèque CNRS Association Femmes & Sciences

Audrey Dussutour - Éthologiste

"L’intelligence n’est pas une question de taille"

Audrey Dussutour est biologiste, chargée de recherche au CNRS. Après avoir obtenu un doctorat d’éthologie en 2004, elle a effectué deux post-doctorats au Canada et en Australie, puis a été recrutée comme chercheure au CNRS en 2009. Depuis, elle travaille au Centre de recherches sur la cognition animale (CRCA – CNRS ; Université Toulouse III – Paul Sabatier). Son objectif de recherche est de comprendre comment des systèmes distribués, qu’ils soient des colonies de fourmis ou des organismes unicellulaires, interagissent avec leur environnement.

Les travaux de recherche d’Audrey Dussutour sur les déplacements collectifs des fourmis ont permis d’identifier les mécanismes de régulation du trafic en situation d’embouteillage et d’extraire des algorithmes de contrôle génériques qui peuvent s’appliquer à de nombreux domaines scientifiques. Ses travaux sur la nutrition collective ont démontré que les fourmis fonctionnent comme des « estomacs collectifs » en se partageant la distribution et la digestion des aliments. Les études sur le « blob » (Physarum polycephalum), un organisme composé d’une seule cellule, ont démontré que, bien que dépourvu d’organes, celui-ci est capable de réguler ses apports alimentaires lorsqu’il fait face à des défis nutritionnels complexes.

Dans un autre domaine, son équipe a démontré récemment que l’apprentissage est possible chez les blobs. Ces résultats inattendus de la part d’un organisme qui n’a pas de système nerveux, l’encouragent à porter un nouveau regard sur les organismes unicellulaires et sur la notion d’intelligence. L’ensemble de ses travaux a été récompensé par le prix Le Monde de la recherche (2007), par la Société française pour l’étude du comportement animal (2009) et par l’Académie royale des sciences de Belgique (2011).

Depuis le début de sa carrière, Audrey Dussutour a à cœur de s’impliquer aussi dans le fonctionnement de la recherche au niveau national (évaluation des laboratoires et des chercheur.e.s, recrutement des chercheur.e.s) et dans la promotion de la curiosité scientifique et de la recherche fondamentale auprès du public avec des conférences, ateliers, émissions de radio/ TV, ouvrages…