© Vincent Moncorgé Photothèque CNRS Association Femmes & Sciences

Marie Cronier - Codicologue et paléographe

"L’histoire est un livre grand ouvert"

Marie Cronier est codicologue et paléographe, chargée de recherche au CNRS. Elle travaille à la section grecque de l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT - CNRS) à Paris.

Après un baccalauréat scientifique passé brillamment mais sans enthousiasme, Marie Cronier met à profit ses prédispositions pour les langues en s’orientant vers des études de latin et de grec.

D’emblée, elle se sent attirée par le monde de la recherche et lorsqu’elle découvre, un peu par hasard, la paléographie (lecture des écritures anciennes) et la codicologie (analyse du livre en tant qu’objet matériel), elle s’engage résolument dans cette voie. Après une thèse portant sur l’histoire de la transmission d’un traité de pharmacologie grec antique à travers les manuscrits médiévaux, elle réussit le concours de chercheurs du CNRS en 2009. Elle intègre alors l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT), un laboratoire unique au monde, spécialisé dans l’étude des manuscrits, qui a développé des ressources électroniques de pointe dans ce domaine.

Depuis lors, elle s’attache à faire parler les manuscrits byzantins, grâce auxquels nous sont parvenus les textes de la littérature classique et médiévale, et qui constituent une mine de renseignements historiques. Il faut déchiffrer leurs textes et étudier leurs aspects matériels (leurs matières, leurs décors, leurs annotations, etc.) pour pouvoir retracer et comprendre leur histoire.

Marie Cronier est spécialiste de la transmission des savoirs médicaux grecs à l’époque byzantine et des échanges effectués dans ce domaine avec l’Occident latin et le monde arabe. Au quotidien, elle travaille essentiellement sur des photos de manuscrits, afin de ne pas abîmer ces objets uniques qui ont pour la plupart entre 500 et 1000 ans.

Elle va régulièrement les examiner en bibliothèques, en France ou au cours de missions à l’étranger, en particulier à Istanbul. Elle collabore aussi à une base en ligne consacrée aux manuscrits grecs et dirige une revue scientifique consacrée à l’histoire de la transmission manuscrite des textes antiques et médiévaux.