© Vincent Moncorgé Photothèque CNRS Association Femmes & Sciences

Hala Bayoumi - Mathématiciennes en sciences sociales

"Je suis la face cachée des Humanités"

Hala Bayoumi est ingénieure de recherche CNRS en traitement, analyse et représentation de l’information spatiale. Depuis 12 ans, elle travaille au Centre d’études et de documentation juridique, économique et sociale (CEDEJ - CNRS/Ministère des affaires étrangères) pour appliquer les mathématiques aux sciences sociales.

Après avoir brillamment décroché un doctorat en informatique et mathématiques appliquées aux sciences humaines et sociales à l’École pratique des hautes études à Paris, Hala Bayoumi est ingénieure de recherche, depuis 12 ans au CNRS. Affectée en Égypte, au CEDEJ, un laboratoire implanté dans la capitale du Caire, elle travaille sur les problématiques de l’Égypte contemporaine, en pilotant une équipe composée d’une vingtaine d’ingénieurs, de cartographes et de bibliothécaires.

Ses compétences sont mises au service de plusieurs programmes scientifiques, par exemple sur la pauvreté, le recensement national de population, la mise à jour de la carte administrative de l’Égypte, ou la numérisation des archives de presse. Ses actions de recherche ont été l’occasion de nouer un partenariat international avec des institutions égyptiennes telles que le CAPMAS (équivalent de l’INSEE en France) ou la prestigieuse Bibliotheca Alexandrina, à Alexandrie.

En 2017, Hala Bayoumi a été lauréate de la médaille de cristal du CNRS pour l’invention d’un algorithme qui a permis de créer, en trois langues (français, anglais, arabe), un portail web de recherche présentant deux millions d’articles de la presse égyptienne sur 40 ans, cedej.bibalex.org. Soucieuse de vulgarisation, Hala Bayoumi co-dirige actuellement le premier atlas de l’Égypte contemporaine, à paraître en France, aux éditions du CNRS, avec une version électronique, gratuite, en arabe.

Cette chercheuse a aussi à cœur de transmettre son savoir. Depuis 5 ans, elle coordonne une formation professionnelle de niveau Master à destination des ingénieurs égyptiens du CAPMAS. L’écrasante majorité des 60 diplômés de cette formation étant des femmes, Hala Bayoumi œuvre à la promotion des carrières féminines dans ce pays.