Brigitte PLATEAU, Professeure des universités de classe exceptionnelle en informatique, administratrice générale du groupe Grenoble INP, a été nommée DGESIP (Directrice générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle) au MESRI (Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation). Elle a pris ses fonctions le 20 octobre 2017. Elle sera ainsi la première femme scientifique à la tête de cette Direction. Brigitte Plateau mène également de nombreuses actions en faveur des femmes en sciences.

Normalienne, agrégée de mathématiques, Brigitte Plateau soutient une thèse d’Etat en informatique à l’université Paris 11, puis entre en 1988 à Grenoble INP, en tant que professeure des universités, et est affectée à l’Ensimag et au laboratoire de génie informatique. Ses travaux de recherche concernent l’évaluation des performances des systèmes informatiques et plus particulièrement des systèmes répartis et parallèle. Ils ont profondément modifié les techniques de modélisation stochastique des systèmes informatiques et les approches numériques en évaluation de performance. En 2012, elle reçoit le Grand prix de la Fondation Airbus Group de l’Académie des sciences.

En 1999, Brigitte Plateau crée le laboratoire informatique et distribution (Grenoble INP-UJF-CNRS) qu’elle dirige jusqu’en 2004, avant de fonder, deux ans plus tard, le laboratoire d’informatique de Grenoble ; elle prend alors la tête de cette UMR (CNRS, UPMF, UJF, Grenoble INP) associée à l’Inria.

En 2010, Brigitte Plateau devient directrice de l'école Ensimag de Grenoble-INP. En 2012, elle est élue administratrice générale du groupe Grenoble-INP, première femme à ce poste, puis réélue en 2016.

Elle a participé à des instances scientifiques nationales du CNRS, de l’ANR, de l’INRIA et du MESR. Elle dirige aussi Allistene, dédiée aux sciences et technologies du numérique, ce qui fait d'elle la première femme présidente d'une alliance de recherche.

Très concernée par le nombre insuffisant de jeunes filles se dirigeant vers les carrières de l’informatique, elle devient en 2016 Présidente de l’association Pasc@line. De plus, en novembre 2014, elle crée l'AFDESRI (Association des femmes dirigeantes de l’ESRI), dont l'objectif est de lutter contre le plafond de verre auquel se heurtent les femmes dans les carrières universitaires. Elle en est présidente depuis la création de l’association. Brigitte Plateau ainsi que l’INP Grenoble adhèrent également à Femmes & Sciences.