Cette table ronde, organisée par Isabelle Vauglin, administratrice de Femmes & Sciences, s’est tenue en soirée à l’Hôtel de Ville de Lyon. On y a fait un parallèle entre les parcours des sportives professionnelles et les femmes scientifiques, rares dans leurs métiers respectifs et y rencontrant des barrières.

Cet événement était une des activités de diffusion de la science vers le public organisées par Isabelle en lien avec le colloque international d'astrophysique EWASS2019, qui s’était déroulé à Lyon la semaine précédente ; il avait lieu juste avant la finale de la coupe du monde féminine de football (FIFA/WWC).

Les témoignages d’une basketteuse professionnelle Lidija Turcinovic, joueuse à l'ASVEL, et de Claudine Hermann, Femmes & Sciences, ont été mis en perspective  par Cécile Ottogalli, historienne du sport et du genre, et par Thérèse Rabatel, adjointe au Maire de Lyon déléguée à l'égalité femmes-hommes et aux personnes en situation de handicap. Clémence Perronnet, sociologue, spécialiste des sciences de l'éducation, a animé la table ronde.

Les débats ont été croqués par la dessinatrice Léah Touitou.

Les nombreuses questions de l’auditoire (60 personnes dont une proportion masculine importante) ont montré l’intérêt pour la question débattue.