1. ARTICLE DANS MALAGA ES
Le lycée français de Malaga soutient l’élimination de stéréotypes dans le domaine des sciences :
Le lycée français international de Malaga célèbre le jour international des femmes et filles scientifiques avec l’intervention de la directrice de recherches du CNRS de Montpellier May Morris qui, pendant 2 jours mercredi et jeudi, a fait une conférence intéressante auprès de presque la totalité des élèves du centre.
May Morris est biologiste et biochimist. Elle a étudié à l’Université en Suisse et a obtenu son doctorat à l’Université de Montpellier en France puis son Postdoctorat aux Etats Unis (San Diego).
Actuellement, elle est directrice de recherches au CNRS à Montpellier et spécialisée en biologie et biochimie dans « l’étude du cycle cellulaire dans des pathologies comme le cancer et le développement de thérapies et de technologies de diagnostic ». Elle est membre de l’Association française Femmes & Sciences dont l’objectif est de promouvoir la science auprès les jeunes et plus particulièrement auprès des filles. C’est pourquoi il est si important que des établissements scolaires comme le Lycée Français de Malaga ait décidé d’inclure ce genre d’interventions dans son programme scolaire. May Morris a été invitée par Gaelle Barfety, proviseure du Lycée Français International de Malaga et qui est également adhérente de l’Association Femmes & Sciences. Elle est très impliquée dans ce thème qu’elle tente de transmettre aux élèves de l’établissement.
 
Un des points importants est d’éliminer les stéréotypes qui existent dans le monde des sciences ou 30% des chercheuses professionnelles sont des femmes contre 70% d’hommes dans les pays européens et dans le monde (enquête réalisée par La fondation l'Oréal en.2015). Si on considère les postes de direction, le pourcentage des femmes est réduit à 10%.
 
C’est pourquoi il est si important que les centres scolaires intègrent dans leurs cours des présentations qui rendent compte de l’importance de ce secteur et apportent des exemples de grandes femmes scientifiques qui ont réalisé un travail scientifique extraordinaire tout en combinant une vie complètement normale avec une famille et des enfants mais avec une passion inconditionnelle pour leur profession.
 
Les jeunes doivent bien connaitre le secteur et comprendre que ce n’est ni une profession d’hommes ni de femmes mais de personnes passionnées par la recherche dans différents domaines.
 
May Morris a pu expliquer aux élèves du Lycée Français International de Malaga  toutes les issues professionnelles après avoir fait des études en mathématiques, en chimie, en physique ou en biologie. Elle a donné des exemples originaux comme celui de l’actrice Hedy Lamarr dans les années 50 qui était  scientifique de nuit en cachette chez elle et qui développa ainsi le système de codage à l’origine de la WIFI.
 
May Morris revendique plus de soutien et de promotion des femmes scientifiques, qu’il y ait plus d’émissions et de séries TV et de films ciné qui parlent de ces profils afin d’inciter les filles à se décider à faire des études scientifiques, ce qui est déjà très présent dans certains instituts en France où des moyens commencent à être mis en place pour favoriser l’accès à des postes de travail et soutenir les femmes qui étudient des Sciences.
https://www.malagaes.com/cultura/el-liceo-frances-de-malaga-potencia-la-eliminacion-de-estereotipos-en-el-sector-de-la-ciencia/